Maintenance activity planned on February 9, 2023, from 20:00 to 23:30 Central European Time (CET). During this time-period, some of the GLEIF services may be unavailable.
LEI

Espace de noms de LEI



L'espace de noms d'URN (Uniform Resource Name) du LEI (Legal Entity Identifier) est reconnu par l'Internet Assigned Numbers Authority (IANA), l'organisme responsable de la coordination mondiale de la racine DNS, de l'adressage IP et d'autres protocoles Internet. La reconnaissance de cet espace de noms par l'IANA favorise l'uniformité mondiale de la dénomination des LEI et de leur mode de représentation sous la forme d'un URN dans du code.

Les URN sont des identifiants de ressources conformes aux exigences spécifiques permettant l'identification indépendante de l'emplacement d'une ressource, ainsi que la longévité de la référence. Un espace de noms est une région déclarative qui définit un cadre pour les identifiants (noms de types, fonctions, variables, etc.) qu'il contient. Les espaces de noms permettent d'organiser le code et les ressources en groupes logiques et de se prémunir contre le risque potentiel de « collisions de noms » en cas d'incohérence des références de nommage.

Voici le format de l'URN de LEI (non sensible à la casse) : URN:LEI:[code LEI à 20 caractères]. Exemple : urn:LEI:7LTWFZYICNSX8D621K86

La reconnaissance publique de l'espace de noms de LEI et de sa structure constitue une avancée significative pour garantir l'uniformité mondiale du code lié aux LEI. Elle offre notamment les avantages suivants :

  • Les LEI bénéficient d'une clarification et d'une normalisation techniques, conduisant à une plus grande sécurité, cohérence et confiance associées au nom du code LEI à 20 caractères.
  • Les applications logicielles peuvent facilement utiliser ou résoudre les URN attribués (par exemple, en distinguant les différents espaces de noms d'URN, en identifiant les ressources de manière persistante ou en résolvant de manière significative les services associés à l'espace de noms d'URN et en y accédant).
  • Il devient possible de résoudre le LEI pour ses données d'entité et de relation à toute fin utile.

Voici un exemple d'application :

  • L'entreprise A, implantée en Europe, obtient un code LEI de l'entreprise B, implantée en Chine, via un mécanisme sécurisé, tel qu'un certificat numérique ou un identifiant vérifiable.
  • Afin de vérifier que le LEI de l'entreprise B est correctement formé, l'entreprise A peut accéder à la définition de l'URN d'un tiers, tel que l'IANA.
  • Cette définition aide l'entreprise A à vérifier la conformité de la syntaxe selon la norme ISO 17442 et à déterminer si le LEI est nommé correctement.

La GLEIF a demandé à l'IANA de reconnaître l'espace de noms de LEI à la suite d'une demande des coprésidents du groupe communautaire d'automatisation des droits du W3C d'utiliser le LEI pour identifier les parties impliquées dans l'utilisation des données de marché (bourses, intermédiaires, banques, etc.). Les coprésidents ont spécifiquement demandé à la GLEIF de développer un identifiant d'espace de noms d'URN (RFC 8141) associé aux LEI.

Où trouver l'espace de noms de LEI

L'espace de noms de LEI est disponible sur le site Internet de l'IANA, avec la liste complète des identifiants réglementés.

L'organisme Public Technical Identifiers (PTI) est responsable de la coordination et de l'audit des identifiants uniques d'Internet.