À propos de la GLEIF

Historique du Global LEI System



Au lendemain de la crise financière de 2008, les régulateurs à travers le monde ont reconnu leur incapacité à identifier les parties aux transactions à travers les marchés, produits et régions. Par conséquent, le Conseil de stabilité financière (CSF), ainsi que les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales représentés dans le Groupe des 20 (G20), a recommandé de développer un Identifiant d'entité juridique (LEI) universel applicable à toute entité juridique impliquée dans des transactions financières. La mise en œuvre du LEI améliorera la capacité des autorités à évaluer les risques systémiques et émergents, en identifiant les tendances et en prenant des mesures correctives.

Lors du sommet de novembre 2011 à Cannes, le G20 a demandé au CSF de prendre en charge le développement de recommandations pour une structure globale de LEI et de soutien de gouvernance.

Les recommandations consécutives du CSF furent adoptées par le G20 lors du sommet de 2012 à Los Cabos. La ‘Déclaration des leaders du G20’ du 19 juin 2012 stipule : « Nous approuvons les recommandations du CSF concernant le cadre de développement d'un système LEI mondial pour les parties à des transactions financières, avec un cadre de gouvernance global représentant l'intérêt public. (...) Nous encourageons l'adoption du LEI au niveau mondial pour aider les autorités et les participants au marché à identifier et gérer les risques financiers ».

En suivant les recommandations du CSF, les autorités travaillant avec le secteur privé ont développé le cadre d'un Global LEI System qui fournit, en émettant des LEI, une identification unique des entités juridiques participant à des transactions financières dans le monde entier.

En novembre 2012, les ministres des finances, les gouverneurs des banques centrales du G20 ainsi que le CSF, ont approuvé la Charte du Comité de surveillance réglementaire des LEI (LEI ROC). Le LEI ROC fut créé en janvier 2013.

En janvier 2014, la Plénière du CSF, en sa qualité de fondateur de la Global Legal Entity Identifier Foundation (GLEIF), a approuvé les candidats au Conseil d'administration initial de la GLEIF. Ces candidats ont été recommandés au CSF par le LEI ROC. La GLEIF est une organisation à but non lucratif créée pour soutenir la mise en œuvre et l'utilisation du LEI.

L'assemblée inaugurale du Conseil de la GLEIF eut lieu à Zurich, en Suisse, le 26 juin 2014. Suite à cela, le Conseil d'administration a annoncé la nomination de Stephan Wolf au poste de Président Directeur Général de la GLEIF.

Le CSF a souligné que l'adoption du LEI au niveau mondial sous-tendait des « objectifs de stabilité financière » multiples et offrait également « de nombreux avantages pour le secteur privé ».