Solutions LEI

Livre blanc de McKinsey & Company et de la GLEIF: Créer de la valeur commerciale grâce au LEI



McKinsey & Company a travaillé avec la Global Legal Entity Identifier Foundation (GLEIF) à l’analyse des cas d’utilisation potentiels de l’Identifiant d'entité juridique (LEI) dans le but de simplifier la vérification des entités.

Le livre blanc conjoint qui en résulte, téléchargeable ci-dessous, estime qu'une adoption généralisée du LEI à l'échelle internationale permettrait de réaliser des économies annuelles de plus de 150 millions $ dans le secteur de l'investissement bancaire et de plus de 500 millions $ pour les banques qui émettent des lettres de crédit. Les économies annuelles dans l’investissement bancaire comprendraient au moins 10 pour cent des coûts opérationnels totaux pour les nouveaux clients et du traitement des opérations grâce à l’utilisation du LEI.

mck-gleif-750x387

Les LEI créent de la valeur de deux façons:

  1. En identifiant les contreparties d’une transaction, ils réduisent les frictions sur les transactions et les opérations.
  2. Ils rendent plus accessibles et plus facilement traçables les informations importantes sur l’historique d’une entité juridique dans une transaction donnée.

Conjoints, ces avantages réduisent le temps passé à identifier les contreparties et améliorent la fiabilité des informations.

Le livre blanc identifie trois nouvelles utilisations des LEI: sur les marchés boursiers, dans les transactions commerciales et pour l’octroi de crédits. Elles sont particulièrement pertinentes pour les grandes sociétés, les petites entreprises et leurs institutions bancaires et pour les banques d’investissement.

  • Sur les marchés boursiers, la valeur première du LEI est dérivée de la réduction du coût lié à l'intégration des nouveaux clients et aux activités middle et back office relatives au traitement des actions, obligations et autres opérations sur titres. Toutes ces activités pourraient se voir simplifiées et optimisées si l'utilisation du LEI était plus largement adoptée au cours de la durée de vie de la relation client. L'utilisation du LEI réduirait également le temps passé au recoupement et à la correction des données.

  • Dans les transactions commerciales, les LEI permettraient un traitement plus rapide des lettres de crédit ainsi qu'une meilleure identification des vendeurs sur les réseaux de facturation en ligne.

  • Pour l'octroi de crédits, les LEI permettraient de renforcer et d'améliorer l'efficacité de la due diligence dans le cadre des obligations « connaître son client » (KYC) sur les emprunteurs, ainsi qu'une meilleure traçabilité de l'information sur les emprunteurs provenant de diverses sources.

La GLEIF considère que ce livre va étendre la compréhension des LEI et suscitera un débat sur les économies de coûts et sur les avantages d’une meilleure efficacité. L’étude illustre clairement la valeur du LEI, mais pour une adoption et une application plus larges, il faudrait la création d’un puissant réseau de défenseurs de son utilisation. La GLEIF encourage donc les organisations, surtout les grandes sociétés, les petites entreprises et leurs institutions bancaires à travailler main dans la main pour discuter et envisager une adoption des LEI dans leurs procédures quotidiennes.

L'analyse jointe à ce projet indique également qu'il existe de nombreux autres cas d'utilisation au-delà des trois cas identifiés ici. Les efficacités opérationnelles, les réductions de coût, la réduction du temps de transaction avec les clients et une plus grande fiabilité des informations sont les avantages à gagner par l’introduction des LEI dans la plupart des procédures requérant l’identification et la vérification d’une contrepartie et qui disposent d’une composante manuelle. La simplification de l'identification de la contrepartie qui en résulte ouvrira la voie à une automatisation et à une numérisation accrues des transactions financières et commerciales à l'échelle mondiale.

Pour de plus amples informations sur la manière dont l'adoption du LEI éliminerait la complexité de l'intégration des nouvelles organisations clientes et apporterait un bénéfice substantiel aux sociétés de services financiers, veuillez vous référer au rapport sur l'étude de la GLEIF intitulé ‘La nouvelle perspective de l'Identification des entités juridiques' (A New Future for Legal Entity Identification).

Pour en savoir plus sur la façon dont le LEI améliore l’efficacité, la transparence et la fiabilité à l’identification des entités juridiques, veuillez vous rendre sur la page consacrée à ce sujet du site de la GLEIF: Répertoire mondial des LEI.


Fichiers utiles à télécharger