Salle des nouvelles & Médias Le blog de la GLEIF

Un bon départ : le premier cas d'utilisation commerciale met en évidence la valeur du LEI cryptographiquement vérifiable pour bâtir la confiance numérique

Dans le cadre de la collaboration entre la GLEIF et PharmaLedger qui utilise pour la première fois des vLEI pour accompagner la conception et l'adoption de solutions de santé compatibles avec la chaîne de blocs, la GLEIF explore la capacité du vLEI à insuffler une confiance numérique au secteur de la santé et au-delà.


Auteur: Stephan Wolf

  • Date: 2022-06-30
  • Vues:

Selon une enquête menée par McKinsey & Company, la pandémie de Covid-19 a accéléré le déploiement de projets numériques dans le secteur de la santé de près de sept ans. Certes, la nécessité, ces dernières années, de « vivre sa vie [aussi bien professionnelle que personnelle] en ligne », en raison de la pandémie, a souligné l'importance d'avoir accès à des plates-formes et systèmes mondiaux intrinsèquement fiables et qui favorisent la coopération et l'innovation à l'échelle mondiale.

Mais la confiance est un bien qui se gagne difficilement dans ce monde essentiellement numérique. Dans le monde des affaires, les documents en ligne et les communications à distance sont devenus la norme. Face à l'absence de protocole unique, ouvert et universel permettant de vérifier l'authenticité des informations et des sources de données, les organisations démunies doivent décider seules à qui et à quoi elles peuvent et ne peuvent pas faire confiance.

Nulle part ailleurs, le besoin de confiance ne se ressent aussi vivement que dans l'industrie mondiale de la santé, un secteur où la vie des gens dépend littéralement de la capacité de discerner rapidement et avec précision si une entité est et fait ce qu'elle prétend faire.

L'évolution actuelle de la transformation numérique, sur fond de croissance de l'économie numérique mondiale, a engendré un besoin accru urgent, non encore satisfait, de sécurité, de fluidité et de facilité dans le domaine de l'identité numérique, pour les organisations et les personnes qui les représentent, dans des fonctions officielles ou fonctionnelles. Il est donc nécessaire de progresser dans les domaines de l'authentification forte, de la vérification de l'identité et de l'attestation de l'authenticité des données. L'évolution de la transformation numérique dans les économies mondiales appelle une solution complète, ouverte et commercialement neutre aux problèmes de sécurité, de fluidité et de facilité que rencontre le secteur de l'identité numérique des organisations. Le vLEI est cette solution. Il est capable de révolutionner la gestion sécurisée des identités sur Internet, en protégeant les engagements et les transactions numériques pour les entreprises de tous les secteurs.

Pour contribuer à l'instauration d'un écosystème de confiance numérique pour les acteurs mondiaux de la santé, la GLEIF participe au projet PharmaLedger parrainé par l'Initiative en matière de médicaments innovants (IMI) et par la Fédération européenne des associations de l'industrie pharmaceutique (EFPIA).

Grâce à cette collaboration, PharmaLedger a transformé l'identifiant d'entité juridique (LEI) en un élément essentiel d'une nouvelle plateforme de chaîne de blocs des services de santé. Il sera l'un des premiers fournisseurs de services au monde à intégrer dans son système le LEI vérifiable (vLEI), le nouvel identifiant numérique organisationnel de la GLEIF. Le vLEI, pendant numérique du LEI, sera utilisé par PharmaLedger pour établir une confiance numérique en temps réel entre les participants sur sa chaîne de blocs. Il sera notamment utilisé dans un premier temps au cours d'un projet couvrant plusieurs pays et secteurs d'activités visant à numériser les informations sur les produits pour les patients. Le vLEI servira à identifier le fabricant du produit de chaque notice pharmaceutique.

Ce premier cas d'utilisation ne révèle qu'une partie des avantages potentiels du vLEI pour les entreprises du monde entier en favorisant des niveaux de confiance plus élevés.

Rentabilité de l'exploitation

Précieuse pour tous, aussi bien les fabricants que les patients, la confiance numérique induite par le vLEI devrait accroître la rentabilité d'exploitation du secteur mondial de la santé dans le cas de PharmaLedger. Il améliorera également l'échange numérique de données et de documentation pour tout type de cas d'utilisation dans le secteur de la santé. Tout sera affecté, des essais cliniques de médicaments aux partenariats de la chaîne d'approvisionnement.

Grâce à la plate-forme PharmaLedger, les régulateurs et les fabricants peuvent accélérer les processus de développement et d'approbation, puis diffuser numériquement les informations critiques sur les produits aux patients. Le système permettra aussi aux régulateurs de valider les notices de médicaments plus rapidement et plus efficacement. Imaginez pouvoir scanner la boîte d'un médicament avec votre smartphone pour consulter la dernière notice numérique approuvée et s'assurer ainsi de l'authenticité du document. De telles applications innovantes ne sont possibles que lorsque tous les participants s'entendent sur la même forme d'identité numérique. La collaboration entre la GLEIF et PharmaLedger en fait une réalité.

Si la confiance numérique était bien plus présente dans l'économie mondiale, il en découlerait une grande variété d'applications. Des contrôles douaniers et frontaliers aux processus de diligence raisonnable de la chaîne d'approvisionnement ; de l'application et de la vérification des adhésions à un réseau sécurisé à la sécurisation de l'exécution à distance des contrats commerciaux. Les possibilités sont illimitées.

Acquisition et intégration instantanées (Instant onboarding)

Le vLEI permettra également aux acteurs du secteur de la santé de rejoindre quasi-instantanément la chaîne de blocs PharmaLedger et de démarrer rapidement des partenariats avec d'autres entreprises. De même, il insuffle de la confiance à ces entreprises qui savent que les identités ont été rigoureusement vérifiées. Peut-être plus important encore, ce modèle permet aux représentants officiels des entreprises participantes d'autoriser, dans un cadre numérique et sécurisé, l'échange d'informations sensibles et cloisonnées avec d'autres partenaires, conformément aux règles qui régissent ces échanges.

Comme l'explique Daniel Fritz, Responsable du projet industriel de PharmaLedger : « PharmaLedger doit identifier et vérifier les entreprises et leurs représentants afin que nous puissions être sûrs que les entreprises qui rejoignent la chaîne de blocs, ainsi que les personnes autorisant l'échange de données, sont bien celles qu'elles prétendent être. Toutes les données fondées sur la chaîne de blocs, sont évidemment immuables. Désormais, avec le vLEI, nous pouvons être sûrs qu'il n'y a pas de fausses entreprises qui intègrent et initient des transactions. De plus, les participants peuvent aussi bâtir des relations commerciales presque instantanément, car chacun est armé d'un sceau de confiance ».

Outre le secteur de la santé, le vLEI optimise aussi l'intégration dans de nombreux secteurs et types d'organisations. Les services financiers et autres prestataires réglementés tireront énormément profit du vLEI afin de rationaliser et d'accélérer l'intégration de clients et de partenaires et les transactions en cours. Et toute plate-forme de négociation ou d'échange de données, quelle que soit sa taille, peut reproduire les bases d'une identité de confiance propres au modèle Pharmaledger.

Un nouveau degré de confiance pour une nouvelle ère d'identités numériques

La collaboration entre la GLEIF et PharmaLedger répond au besoin urgent et insatisfait d'un cadre plus sûr, plus pratique et convivial de l'identité numérique pour les acteurs du secteur de la santé. Mais ce n'est que le début.

PharmaLedger démontre la façon dont le vLEI transforme le domaine de l'identité organisationnelle, au profit de tous les secteurs, partout. Par ailleurs, de nouveaux cas d'utilisation naissent chaque jour. À mesure que se développe l'écosystème des vLEI, les organismes publics, les entreprises et bien d'autres entités juridiques mondiales accèdent à des données d’identification non-répudiables concernant leur statut juridique, leur structure actionnariale et leurs représentants autorisés dans tous les secteurs d'activités numériques et assurent des services sécurisés et des données ouvertes et fiables pour garantir une identification unique de l'identité juridique dans le monde entier.

Si vous entrevoyez un potentiel pour le vLEI dans votre secteur, la GLEIF encourage les conversations ouvertes pour explorer les opportunités que procure la vérification de l'identité par les vLEI dans les futures applications, services et modèles commerciaux.

Si vous souhaitez commenter une publication sur le blog, veuillez vous identifier à l'aide de votre prénom et de votre nom. Votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire. Aucune adresse e-mail ne sera publiée. Veuillez noter qu'en accédant ou en contribuant au forum de discussion, vous acceptez de respecter les conditions de la Politique de la GLEIF en matière de blog ; veuillez donc les lire attentivement.



Lire tous les textes précédents du blog de la GLEIF >
À propos de l’auteur:

Stephan Wolf est PDG de la Global Legal Entity Identifier Foundation (GLEIF). Entre janvier 2017 et juin 2020, M. Wolf a été co-intervenant du Groupe de conseil technique FinTech de l'Organisation Internationale pour le Comité technique de normalisation 68 (ISO TC 68 FinTech TAG). En janvier 2017, M. Wolf a été nommé dans la liste des 100 meilleurs dirigeants dans Identity by One World Identity. Il possède une grande expérience dans la mise en place d'opérations de données et d'une stratégie de mise en œuvre globale. Tout au long de sa carrière, il a dirigé l'évolution de l'activité principale ainsi que des stratégies de développement produit. M. Wolf a cofondé IS Innovative Software GmbH en 1989, où il occupa d'abord le poste de directeur général. Il fut ensuite nommé porte-parole du conseil exécutif de son successeur IS.Teledata AG. Cette société est ensuite entrée au sein de Interactive Data Corporation où M. Wolf occupe le poste de Directeur technique. M. Wolf a obtenu un diplôme universitaire en administration des entreprises à la J. W. Goethe University, Francfort-sur-le-Main.


Balises pour cet article:
Les LEI vérifiables (vLEI), Global Legal Entity Identifier Foundation (GLEIF), Identité numérique, L’analyse de rentabilité d’un LEI